bannière

Chatterie familiale

en Valais(CH)

Stérilisation Précoce du Chat

La stérilisation précoce du chat (3 mois) est un acte encore peu répandu en Europe même par les vétérinaires.

Il faut dire que le sujet de la stérilisation précoce des chats (mâles ou femelles) a été "pollué" par des affirmations ou malentendus du type :

Certains vétérinaires refuseront cette pratique sous prétexte que le chaton est fragile ou aura des problèmes de croissance. Il s'agit là encore d'affirmation fausse

Cette pratique existe et est pratiqué depuis plus de 25 ans aux USA sans aucun problème.

I. Intérêts de la stérilisation :

I.1 Limiter la population féline :

L'intérêt de la stérilisation est de limiter la population féline dans le monde. C'est un véritable fléau. Il suffit de visiter les refuges ou les chatteries chargées d'accueillir les chats abandonnés ou errants, pour se rendre compte de la surpopulation de ces endroits. C'est pourquoi les responsables de ces refuges ont pris la décision de faire stériliser leurs pensionnaires avant leur d'option, afin d'éviter l'augmentation du nombre à très court terme. De plus nombres d'adoptants ne faisaient pas la stérilisation malgré leurs engagements.

I.2 Empêcher le marquage urinaire :

Le marquage urinaire est normal chez le chat. Il s'agit aussi d'un des moyens de communication. Ce comportement peut être très ennuyeux dans l'environnement de propriétaires.

L'efficacité de la castration sur l'abolition du marquage est de 90%, mais il peut arriver qu'un chat castré garde ce comportement en fonction de certains stimuli.

L'odeur caractéristique de l'urine de chat est dû à la présence de deux substances (acides aminées) : la félinine (qui est un acide aminé souffre) et la cystéine-S-isopentanol.

Félinine : Détectable dans les urines dès l'âge de 6 mois et présent dans les deux sexes. Mais sa concentration dans les urines dépend de la testostérone (hormone secrété par les testicules), c'est la raison pour laquelle l'urine de chat entier a une odeur plus marquée et la castration diminue fortement cette concentration (urine mois odorante).

I.3 Diminution du comportement fugueur - défense territoriale :

La castration du chat le rend plus docile et diminue le comportement agressif, sauf en ce qui concerne l'agressivité par peur.

II. Stérilisation précoce du chat : avantages.

La stérilisation précoce (castration ou ovariectomie) est pratiquée à l'âge de 8-12 semaines chez le chat et de nombreuses études ont démontré les faits suivants :

II.1 Aucun problème de santé :

Par rapport aux chats stérilisés de 6 mois, on n'a constaté aucune différence pour :

II.2 Les avantages de la chirurgie (stérilisation précoce du chat) :

Cette chirurgie est moins traumatisante à cet âge. Elle est rapide (moins de tissus graisseux), l'ouverture est petite et la fermeture en cas d'ovariectomieest simple, un seul point de suture est suffisant. Il faut par contre manipuler les tissus mous avec douceur.
La récupération du chaton âgé de 3 mois suite à une anesthésie est beaucoup plus rapide par rapport à un chat adulte. Le chaton est souvent réveillé et se déplacer 15 minutes après la fin de l'intervention alors que le chat adulte est encore endormi.

La technique ne présente aucune difficulté, bien au contraire : oui ceux qui la pratiquer témoignent de la facilité à trouver des cornes utérines et des ovaires qui ont dès l'âge de 7 semaines, la taille et le volume qu'ils ont à 6 mois; chez le mâle, le volume ne pose pas de problème technique...sauf sur des races à développement lent comme le persan ou le sottise où l'on peut parfois parler de cryptorchidie définitive qu'à 6 à 10 mois.

II.3 Prévention de tumeurs mammaires :

Pour éviter les tumeurs mammaires, il faut stériliser les femelles AVANT leurs premières chaleurs. Or, il n'est pas rare d'observer des chaleurs dès l'âge de 6 mois, qui était souvent l'âge conseillé par la profession pour la stérilisation. Encore un élément en faveur de la stérilisation précoce.

III. Stérilisation précoce du chat : difficultés et inconvénients

A causé du jeune âge, il y a des règles à respecter et les vétérinaires qui pratiquent cette intervention précoce le savent.
L'anesthésie d'un chaton de quelques semaines et un peu plus délicate à gérer, mais effectué par une équipe expérimentée, elle ne comporte pas plus de risques qu'avec un chat adulte;

III.1 Hypoglycémie :

les chatons âgés de quelques semaines (3 mois) sont sujets à l'hypoglycémie. C'est un taux de glucose bas dans le sang avec des répercussions neurologiques (fonctionnement anormal du cerveau).

Il n'est pas nécessaire de faire un long jeûne à un chaton de 3 mois avant une stérilisation. Un délai de 4/5 heure entrepôt dernier repas et la chirurgie est suffisant.

Par contre dès que le chaton de 3 mois est réveillé, il faut tout de suite lui administrer un repas pour aussi compenser les pertes hydriques.

III.2 Hypothermie :

Là aussi les chaton de 3 mois ont sensibles à la température corporelle et il fut veiller à bien surveiller ce paramètre.

Durant l'intervention, il faut placer le chatons sur un matelas chauffant, une couverture polaire avec une alèse, des gants d'examen remplis d'une eau dont on aura préalablement vérifié la température et qu'on ne laissera pas refroidir au contact du chaton. Les brûlures sont fréquentes avec des gants remplis d'eau trop chaude ou avec des lampes infrarouges.

L'anesthésie générale demande beaucoup de soins et de vigilance puisque le poids du chaton peut varier de 700 gr à 2 kg, selon l'âge auquel il est stérilisé.

D'une façon générale, il faut être extrêmement vigilant. Il est souhaitable que le chaton ait reçu au moins la première injection de vaccination contre la panleucopénie, l'herpès virose et les caliciviroses.

IV. Stérilisation précoce du chat : du point de vue de l'élevage

Cette pratique est utilisée en élevage souhaitant écarter du circuit des chatons n'ayant pas les critères pour la reproduction et pour les particuliers souhaitant adoptés un chaton en compagnie.

Pour l'éleveur c'est l'assurance que le chaton vendu en compagnie ne reproduira jamais.

En effet, il n'aura jamais la garantie que l'adoptont ne changera pas d'avis en décidant de faire reproduire le chaton. Quelle désillusion et angoisse, d'apprendre que la chatonne , vendue en compagnie, est prête à mettre bas, parfois dans des conditions peu conformes et entre les mains d'une personne n'ayant pas les connaissances nécessaires des gestes à accomplir en cas de difficultés qui se présenteraient lors de la naissance.
En annonçant que le chaton vendu en compagnie, sera stérilisé avant en départ, l'éleveur se protège de personnes peu scrupuleuses. Mieux vaut rater une vente que de céder un chaton à une personne qui trahit la relation de confiance nécessaire entre l'éleveur et l'acquéreur.

Il est important de savoir qu'un éleveur vendant un chaton pour compagnie, non stérilisé, n'a aucun recourt légal pour obliger l'acquéreur à faire stériliser son chat. Indiquer sur un contrat que le chaton est vendu en compagnie mais doit être stérilisé par l'acquéreur à 6 mois est une clause abusive. Certaines pratiques existent comme de retenir l'envoi du pedigree du chaton et ne le faire parvenir à l'adoptant qu'en échange d'un certificat médical émanent du vétérinaire ayant pratiqué l'opération ou encore demander un acompte d'un certain montant qui sera encaissé en cas de non respect du contrat est parfaitement illégal.
Il est important de savoir que l'éleveur n'a aucun recours juridique sauf dans le cas où les deux parties sont des professionnels de l'élevage. Mieux vaut un mauvais arrangement à l'amiable que d'engager des frais avec peu de chances de poursuites judiciaires.

Malgré tout il faut dire que des personnes de confiance existent et qu'il n'y a pas besoin de rédiger de contrat ou demander un document attestant de la stérilisation de leur chat, pour être assurer de leur bonne foi.

La stérilisation précoce des chats est de plus en plus pratiquée et fait partie de l'enseignement dans des nombreuses écoles vétérinaires européennes et américaines. C'est la meilleure attitude à adopter pour lutter contre la surpopulation et devrait être mise en place d'office dans les refuges.
Aucune étude européenne ou américaine n'ont montré une différence au niveau santé entre les chats stérilisés précocement et les chats stérilisés plus tard.
La stérilisation précoce est une chirurgie moins traumatisante, avec une meilleure récupération pour le chat, à partir du moment où elle est pratiquée par une équipe expérimentale dans ce type d'intervention.
En stérilisant précocement les chats, on évite le risque de stériliser trop tard, c'est à dire des chats qui sont pubères plus tôt que la moyenne (5/6 mois).

SOURCES : site web conseils vétérinaires / article du Dr Anne Claire CHAPPUIS-GAGNON ( chargée de consultation féline à l'ENVIRONNEMENT Lyon) / Soins Club de France